cartouche phono

Composant d’une plaque tournante pour phonographe qui maintient le stylet, qui est une aiguille attachée à un bras en porte-à-faux. Les vibrations du stylet sont transférées en énergie électrique par un aimant induisant un courant dans des bobines; une bobine pour le côté gauche et une pour le côté droit. Les cartouches « à aimant mobile » ont l’aimant fixé à l’extrémité du porte-à-faux, tandis que les cartouches « à bobine mobile » placent deux minuscules bobines à l’extrémité. Dans les deux cas, le bras agit comme un aimant vibrant.
Les cartouches phono antérieures étaient en céramique et utilisaient l’effet piézoélectrique pour créer le signal électrique. L’extrémité en porte-à-faux du bras du stylet est en fait entrée en contact avec la base en céramique, qui capte les vibrations (voir piézoélectrique). Voir stylet.
Cartouches à aimants mobiles par rapport aux cartouches à bobines mobiles
Les cartouches à aimants mobiles (MM) utilisent un minuscule aimant sur l’armature du stylet qui induit un courant dans deux bobines lorsque le stylet se déplace dans la rainure. Dans une cartouche à bobine mobile (MC), les bobines sont fixées à l’armature mobile et induisent un courant dans le champ magnétique. Vivement débattue quant à la méthode qui sonne le mieux, les cartouches phono haut de gamme ont tendance à être à bobine mobile (MC).
 _cart.jpg

La cartouche Phono
La cartouche est fixée à l’extrémité du bras de tonalité sur une plaque tournante pour phonographe. Un système hérité à coup sûr, mais il y a des milliers de personnes avec d’énormes collections de disques vinyles, et des platines et des cartouches sont toujours fabriquées.

 mmmc.jpg

Aimant mobile vs. Bobine mobile
L’avantage de la bobine mobile est moins de masse à l’extrémité du porte-à-faux car la bobine est plus petite que l’aimant. Il y a également moins de charge électrique (capacité). Cependant, la tension de la bobine mobile est également plus petite et nécessite un préampli phono qui augmente la tension. Voir préampli phono.

 _optfono.jpg

Une cartouche Phono optique
Pour les audiophiles, DS Audio propose des cartouches optiques qui utilisent des LED infrarouges et des cellules photoélectriques pour détecter les changements de luminosité dans les rainures de vinyle. Les cartouches optiques éliminent la résistance magnétique créée dans les cartouches MM et MC. D’un prix allant de quelques milliers à une Mercedes de classe E, les cartouches produisent une tension analogique et nécessitent leurs propres égaliseurs phono, pas les circuits de préampli électrique courants. Voir préampli phono. (Image reproduite avec l’aimable autorisation de Digital Stream Corporation, www.ds-audio-w.biz )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.