Quelle Bible Est Venue sur le Mayflower?

Il y a quelques années, la Bible de Genève (édition 1599) a fait une résurgence sur le marché de la Bible. L’un des principaux points de marketing était que c’était la Bible que les pèlerins apportaient avec eux sur le Mayflower. J’avais accepté cette affirmation sans poser de questions. Alors, imaginez ma surprise quand je lis ceci dans le livre Bible de Gordon Campbell:

 » Les colonies de la Nouvelle-Angleterre (maintenant Connecticut, Maine, Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island et Vermont) ont été colonisées par des puritains anglais qui ont peut-être apporté des Bibles de Genève avec eux, rien ne prouve que ce fut le cas: la célèbre Bible de Genève de Mayflower de 1588 maintenant dans la Bibliothèque Harry Ransom de l’Université du Texas est un faux. Que les colons aient apporté ou non des Bibles de Genève avec eux, ils se sont rapidement installés sur la LSG, qui était à partir du milieu du XVIIe siècle la seule Bible de langue anglaise disponible. » (194)

Quoi ?! Aucune preuve ? Peut-être amené? Comment cela pourrait-il être? Alister McGrath écrit dans son livre Au début:

 » Les preuves suggèrent fortement que la première Bible anglaise à être apportée au Nouveau Monde était la Bible de Genève. Non seulement cela avait été disponible plus longtemps, mais c’était la traduction de choix pour les Puritains, qui appréciaient ses nombreuses annotations. » (293)

McGrath dit que les preuves « suggèrent fortement » que la Bible de Genève était la première Bible anglaise ici. McGrath pensait-il à la Bible de Genève du Mayflower qui s’est avérée être un faux l’année de la publication de son livre? Eh bien, j’ai décidé d’envoyer un e-mail aux deux auteurs et de demander un peu de clarification et, à ma grande surprise, les deux ont répondu! Gordon a simplement dit qu’il n’y avait aucune preuve « donc la question reste incertaine. »Il a également dit qu’il n’était pas sûr qu’il soit vrai que les puritains préféraient la Bible de Genève. McGrath a déclaré que « nous n’avons aucune preuve concluante concernant la ou les versions de la Bible apportées par les Pères pèlerins. Il a affirmé que le Dr Campbell avait « tout à fait raison d’être prudent. »Il a dit que les preuves, même si elles sont circonstancielles, semblent indiquer la « prédominance précoce de la Bible de Genève. »Mais il a fini par « nous ne pouvons pas être sûrs. »

Où cela me laisse-t-il ? Si ces deux chercheurs peuvent convenir que les preuves ne nous poussent pas résolument dans une direction plutôt que dans une autre, cela me suffit. Je ne pense pas que cela diminue la Bible de Genève d’admettre que la Bible du Roi Jacques était peut-être aussi à bord. Ni l’inverse. Mais je suppose qu’à des fins de marketing, il n’a pas le même punch pour écrire « La Bible que les pèlerins ont peut-être apportée sur le Mayflower. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.