Rapport des Personnes Compétentes (CPR)

Le Rapport des Personnes Compétentes (CPR)

L’Audit et la Certification des Ressources (Prospectives ou Contingentes) (Exploration ou Évaluation) ou des Réserves (prêtes à être produites ou déjà en Production) qui se trouvent dans le Portefeuille des Entreprises sont effectués par un Audit indépendant et la rédaction de ce qu’on appelle un CPR: Un Rapport de Personne Compétente. Ce Rapport est requis pour la Société comme l’un des éléments d’un Prospectus ou d’une documentation d’admission dans le cadre des dépôts réglementaires dans les cas suivants: En cas d’Appel Public à l’épargne (IPO), en cas de fusion / acquisition / prise de contrôle ou pour soutenir toute autre initiative de levée de fonds auprès d’Instituts financiers ou de Banques. Ceci pour se conformer aux règles boursières, ou pour justifier un Plan de Production (Préliminaire, Initial, Final, ou des Extensions) envers les parties prenantes, ou, dans certains cas, pour le SMQ, l’Audit et les processus décisionnels internes dans un souci de Protection des Investissements et de Diligence Raisonnable.

Pour les spécifications relatives au RPC, nous nous référons à la documentation de référence suivante:

Mise à jour de l’AEMF (Autorité Européenne des Marchés Financiers) des Recommandations du CERVM (Comité des Régulateurs Européens des Marchés de Valeurs Mobilières) concernant la mise en œuvre cohérente du Règlement (CE) no. 809/2004 mettant en œuvre la Directive prospectus, (20 mars 2013): (AEMF/2013/319)

Qui peut être téléchargé en utilisant les liens suivants:
https://www.esma.europa.eu/document/consistent-implementation-commission-regulation-ec-no-8092004-implementing-prospectus
https://www.esma.europa.eu/sites/default/files/library/2015/11/11_81.pdf
https://www.esma.europa.eu/sites/default/files/library/2015/11/2013-319.pdf

Les experts qualifiés et officiellement autorisés à délivrer une telle RCP doivent remplir une série de conditions:

(1) Professionnellement qualifié et de bonne réputation éventuellement affilié à des Associations Internationales réputées (SPE, AAPG, EAGE),
(2) Un minimum de 5 à 10 mais de préférence plus de 20 ans d’expérience,
(3) Indépendant de la Société et de toute Partie Prenante intéressée de la Société,
(4) Rémunéré par Honoraires, non à la réussite de la qualification, et
(5) Engagé par la Société, mais avec le soin des investisseurs et des parties prenantes.

Le RCP doit contenir un minimum d’informations qui, dans de nombreux cas, sont dictées par les organismes de réglementation: Aperçu juridique (licences, dates d’expiration, obligations), aperçu géologique, Estimations des ressources et des réserves, évaluation des réserves (facultatif), description de l’environnement et des installations, historique de la production / des dépenses (minimum 3 ans), infrastructure (énergie, eau, approvisionnement, HSE), cartes, plans, diagrammes et facteurs spéciaux. Les normes de déclaration à suivre sont le système SPE PRMS, COGEH (Canadien), Norvégien (NPD), selon les nécessités et les exigences. Les estimations des réserves devraient être étayées par une évaluation économique, y compris des facteurs tels que la Valeur actualisée nette après impôt (VAN) en utilisant les coûts, les prix, les dates d’entrée en vigueur, le FOREX et des analyses de sensibilité sur ces facteurs. Dans certains cas, des visites de site sont nécessaires pour évaluer la situation de surface.

Dans la vue d’ensemble géologique, une approche multidisciplinaire de la Géologie, de la Géophysique, de la Pétrophysique, de l’Ingénierie des Réservoirs, de l’Ingénierie de la Production, de l’Ingénierie des Installations et de l’Économie O & G est nécessaire.

Les détails des procédures d’audit, de certification, de classement du portefeuille, de risque et de toutes les autres activités impliquées se trouvent dans divers manuels, manuels et guides et sont tous intégrés au Système de gestion des meilleures pratiques des Services géoscientifiques OCRE.

Le personnel de direction d’OCRE Geoscience Services (OGS) est compétent et qualifié pour émettre des RCP officiellement acceptés par les banques et les instituts financiers et a, au cours de ses 25 à 40 ans d’activité O & G, géré des projets dans de nombreuses occasions où cela était nécessaire, les études et évaluations nécessaires ont été menées et les RCP ont été émis.

Ils ont fait partie de groupes de travail de SPE qui établissent la réglementation PRMS, et OCRE Geoscience Services est également éditeur du Système de Gestion des Meilleures Pratiques (BPMS) qui a établi les critères numériques pour arriver à une évaluation et à une certification correctes du portefeuille, comme cela est également reflété plus en détail dans le Catalogue des Services OGS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.